• English
  • Français
  • Italiano
  • Español
Betharram
Vous êtes ici :Accueil / NEF / NEF 2016 / Nouvelles en Famille - 14 avril 2016 / In memoriam...
13/04/2016

In memoriam...

Père Dominique ETCHEVERRIA scj

Estérençuby (France), 31 août 1932 - Cornebarrieu (France), 4 avril 2016

 

Cher père Dominique,
Cher frère Dominique (comme j’aimais vous appeler...), nous voici tous réunis cet après midi, avec votre neveu et votre nièce, la communauté de Bétharram ici représentée, nos prêtres, les prêtres des paroisses voisines qui vous connaissaient bien et qui vous appréciaient, plus toute la communauté chrétienne de Pibrac et Brax ici rassemblée, pour vous dire un dernier “A Dieu” et vous confier à Notre Père.

Votre départ nous a tous plongés dans la tristesse. Nous vous aimions tant !

Chacun ici peut témoigner de ce qu’il a reçu de vous à un moment ou à un autre, et malgré votre modestie, celle-ci dut-elle en souffrir un peu, nous avons envie de témoigner de ce qui nous a particulièrement touchés, au moment où vous nous quittez.

D’abord, retraçons à grands traits votre parcours de religieux et de prêtre au sein de la Congrégation des prêtres du Sacré Cœur de Bétharram. Votre ministère a commencé à Sidi Bel Abbès où vous êtes resté pendant 10 ans. Vous aviez prononcé vos vœux de religieux en 1952 puis vous avez été ordonné en 1962. Après votre mission à Sidi Bel Abbès, vous avez passé plus de 40 ans dans le diocèse de Limoges où vous avez assumé de nombreuses responsabilités : en catéchèse auprès des enfants, dans la Fraternité des malades et des personnes handicapées, au Secours Catholique... Comme le Christ, vous aviez une prédilection pour les petits, les pauvres, les laissés-pour-compte de notre société, mais aussi pour tous ceux qui, se sentant fragiles sur cette terre, avaient besoin de la miséricorde du Seigneur, et à travers vous, d’un sourire, d’une écoute, de bienveillance et de conseil pour reprendre courage et aller de l’avant.

En 1996, alors que vous suiviez une année de formation pour entrer dans une pastorale mieux adaptée à notre monde moderne, vous avez fait un infarctus qui vous a laissé deux mois à la clinique de St Orens pour y refaire vos forces, mais cette étape vous a néanmoins fragilisé.

En 2011, vous avez passé une année à Pau et c’est en 2012 que nous vous avons accueilli dans la paroisse de Pibrac-Brax, au moment où vous célébriez vos 50 ans de sacerdoce. Et le lendemain, la communauté des pères fêtait vos 80 ans !

Votre gentillesse, votre ouverture de cœur nous ont permis de vous adopter tout de suite.

Ces 4 années passées avec vous ont été très riches pour nous.
Votre âge et votre santé ne vous permettant plus d’assumer de grosses responsabilités, vous vous êtes rendu disponible pour tous ceux qui avaient besoin de votre écoute et des sacrements que vous nous permettiez de vivre avec vous. Beaucoup parmi nous ont bénéficié du sacrement de réconciliation grâce à votre charisme particulier. Vous aimiez que nous puissions, pour commencer : « rendre grâce au Seigneur » pour tout ce qui était beau et bon dans notre vie.

Ce regard positif nous permettait ainsi de reconnaitre plus facilement et plus humblement nos failles, nos manquements, notre péché, et nos fragilités. C’est plein de confiance en l’avenir, que nous pouvions repartir... Vous avez été aussi très attentif aux personnes âgées et malades, en maison de retraite, mais aussi chez nous, dans nos maisons. Combien, à Pibrac, à Brax et au-delà, ont reçu votre visite réconfortante, empreinte de votre douceur et de votre bonté.

Il était important pour le père Dominique de connaitre chacun par son nom de baptême et il s’en souvenait... Il ne ménageait ni son temps ni sa peine, pour aller les visiter.

Il aimait une Église ouverte où chacun devait se sentir accueilli comme enfant d’un même Père. Depuis quelques années, il ne pouvait plus célébrer les offices comme autrefois, mais, le dimanche, il aimait proclamer la Parole de Dieu dans l’Évangile. Il aimait aussi animer les réflexions et les échanges que nous avions autour de la Parole, un jeudi soir par mois.

La prière et l’adoration tenaient aussi une grande place dans sa vie de religieux et de prêtre. Elles ont ainsi éclairé et inspiré toute sa mission. Pour les enfants, qui le connaissaient bien, il était le ”bon père”, en qui ils avaient confiance et il savait leur manifester l’Amour inconditionnel de Dieu notre Père.

Nous pourrions encore dire tant de choses à propos de notre bon père Dominique... mais il n’aimait pas les flatteries... Nous voulons, avant qu’il nous quitte, pour sa dernière demeure, lui dire un grand MERCI pour toute sa généreuse mission, accomplie auprès de nous.

Père Dominique, vous étiez pour nous un père, un frère, un ami... Pleins de confiance et de reconnaissance, nous vous disons “A DIEU”, que le Seigneur vous accueille dans sa joie, dans sa paix et dans son amour.

Une personne de la paroisse nous a dit « c’est une lumière qui retourne à la Lumière ». Alors, que cette lumière nous éclaire encore longtemps sur notre route...

Françoise Grimaud

Actions sur le document

« Juin 2024 »
Juin
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
NEF

Logo NEFNEF, NOUVELLES EN FAMILLE

La Nef est le bulletin officiel de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus de Bétharram.
La rédaction est sous la direction du Conseil général.

Pour lire la NEF, vous pouvez consulter la section appropriée du site, qui contient également les archives des dernières années.

Ci-dessous les trois derniers numéros de la NEF ...