• English
  • Français
  • Italiano
  • Español
Betharram
Vous êtes ici :Accueil / NEF / NEF 2016 / Nouvelles en Famille - 14 février 2016 / Un message de l'évêque de Rome
17/02/2016

Un message de l'évêque de Rome

La prophétie de l'obéissance

Un message de l'évêque de Rome

« C’est en nous appuyant, non sur nos propres forces, mais sur celles de la sainte obéissance que nous entreprendrons tout avec joie et que nous l’accomplirons heureuse-ment... » Prononcées vers la moitié du XIX siècle par saint Michel Garicoïts, ces paroles ont trouvé un vibrant écho dans le discours du pape François adressé aux participants au jubilé de la vie consacrée.

Religieux et religieuses, c’est-à-dire des hommes et des femmes consacrés au service du Seigneur qui exercent dans l’Église cette voie d’une forte pauvreté, d’un amour chaste qui les conduit à une paternité et à une maternité spirituelle pour toute l’Église, une obéissance... Mais dans cette obéissance, il nous manque toujours quelque chose, car l’obéissance parfaite est celle du Fils de Dieu, qui s’est anéanti, s’est fait homme par obéissance, jusqu’à sa mort sur la Croix. Mais il y a parmi vous des hommes et des femmes qui vivent une forte obéissance, une obéissance... — non pas militaire, non, pas cela ; ceci concerne la discipline, c’est autre chose — une obéissance de don du cœur. Et cela est prophétie. « Mais n’as-tu pas envie de faire quelque chose, une autre chose ?... » — « Oui, mais d’après les règles, je dois faire cela, ceci et cela. Et si quelque chose n’est pas clair, je parle avec le supérieur, avec la supérieure et, après le dialogue, j’obéis ». Telle est la prophétie, contre la graine de l’anarchie, que sème le diable. « Que fais-tu ? » — « Je fais ce qui me plaît ». L’anarchie de la volonté est fille du démon, elle n’est pas fille de Dieu. Le Fils de Dieu n’a pas été anarchique, il n’a pas appelé les siens à exercer une force de résistance contre ses ennemis ; Il a lui-même dit à Pilate : « Si j’étais un roi de ce monde, j’aurais appelé mes soldats pour me défendre ». Mais il a suivi l’obéissance du Père. Il a simplement demandé : « Père, s’il te plaît, ce calice non... Mais faisons ce que tu veux Toi ». Quand vous acceptez par obéissance une chose qui souvent ne vous plaît sans doute pas... [le Pape fait le geste d’avaler]... on doit avaler cette obéissance, mais on le fait. La prophétie, donc. La prophétie est de dire aux gens qu’il existe un chemin de bonheur, de grandeur, un chemin qui te remplit de joie, qui est précisément le chemin de Jésus. C’est le chemin de proximité envers Jésus. C’est un don, la prophétie est un charisme et l’on doit demander à l’Esprit Saint : que je sache dire ce mot, à ce moment précis ; que ma vie entière soit une prophétie. Hommes et femmes prophètes. Et cela est très important. « Bon, faisons comme font tous les autres... ». Non. La prophétie est le fait de dire qu’il y a quelque chose de plus vrai, de plus beau, de plus grand, de meilleur, auquel nous sommes tous appelés.

Discours, lundi 1er février 2016
(extrait)

Actions sur le document

Événements à venir
Conseil général 24/05/2022 09:30 - 17:00 — Rome - Maison générale
Tous les événements à venir…
« Mai 2022 »
Mai
LuMaMeJeVeSaDi
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
NEF

Logo NEFNEF, NOUVELLES EN FAMILLE

La Nef est le bulletin officiel de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus de Bétharram.
La rédaction est sous la direction du Conseil général.

Pour lire la NEF, vous pouvez consulter la section appropriée du site, qui contient également les archives des dernières années.

Ci-dessous les trois derniers numéros de la NEF ...